A- A A+
Menu

Juin 2022

 

Tresses Ensemble

Les projets éducatifs portés par les élus du territoire ont de l’ambition pour notre jeunesse : une école maternelle neuve, un nouveau groupe scolaire à la Séguinie, un collège à Fargues, un lycée à Créon. Tresses ensemble est fier de participer et soutenir les majorités de progrès qui permettent ces avancées. Le rôle des élus, tel que nous le concevons, est de proposer des politiques publiques réalistes, puis de les soutenir et les mettre en œuvre, avec constance.

Le projet de reconstruire l’école maternelle témoigne du volontarisme de notre commune en faveur de l’éducation. A quatre reprises le projet a recueilli un vote unanime du conseil municipal. Lors de la campagne électorale la minorité écrivait même dans son programme : « Il est évident que nous poursuivrons une grande partie de la restructuration de l’école maternelle engagée actuellement. ».
Il faut dire que le projet a été patiemment co construit avec les différents acteurs, pendant six ans, les élus de la minorité participant pleinement au comité de pilotage.
Brusque revirement de la minorité après les élections (et avant les inondations) : elle vote contre deux demandes de subvention, déposées auprès de l’Etat et de la CAF. Puis en janvier dernier la minorité n’est plus ni pour ni contre, elle s’abstient. Et à présent elle est contre. Souvent minorité varie !
« Yakafokon » clame à présent la minorité. "Il n’y aurait qu’à déplacer le projet" nous dit-on. Et pourquoi pas ? Mais exposons tous les arguments, y compris que le code de la commande publique interdit ce type de modification et qu’il faudrait donc résilier les marchés déjà passés et payer les études abandonnées. Coût pour les contribuables tressois : 1,3 million d'euros.

"Il faudrait installer l’école dans le parc Mares" dit la minorité car il est plus élevé : rien n’est plus faux, l’altimétrie des deux terrains est strictement identique (57 m). Il suffirait de construire à Mares dit la minorité pour faire des économies : rien n’est plus faux, le sol de Mares nécessite la pose de nombreux micro pieux comme l'a montré la construction du Reflet ; pour une école à Mares il faudrait ajouter un laboratoire de remise en température des repas car la liaison chaude serait impossible ; il faudrait ajouter un parking supplémentaire etc.
Sans compter que les parents d’enfants scolarisés simultanément dans les deux écoles se trouveraient dans une situation invivable.

Pour étayer son propos la minorité compare les coûts TTC du projet Tressois avec des coûts hors taxe d’autres communes : méthode malhonnête, comme toujours !
Il faut oser le débat public mais ne pas le fonder sur des mensonges et des approximations.

Le sujet sera une nouvelle fois débattu en conseil municipal, conformément au voeu citoyen exprimé à travers une pétition. Faut-il organiser un référendum sur le sujet ? Pourquoi pas ? La réglementation donne au conseil municipal le soin d’en débattre. Tout peut s’envisager, à condition de poser le débat en des termes clairs et sereins et non pas sur des approximations.

La commune mérite mieux que cette guérilla permanente menée par la minorité qui joue sur les peurs et la désinformation. La minorité nous a hélas habitués à une opposition stérile : elle a successivement été contre l’aménagement des terrasses du bourg, contre la construction de la salle multisports de Pétrus, contre la construction de la salle du Reflet etc. etc.

Que tout cela ne nous gâche pas notre été ! Nous vous souhaitons de très belles vacances.

Les élus de « Tresses Ensemble »
https://www.facebook.com/tresses.ensemble.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 

Nouvel Elan Tressois

Où en est-on des élus du Nouvel Élan Tressois ?
Il y a 1 an, une élue a démissionné car elle a dû déménager. Son remplaçant a démissionné début mai suite à un changement de statut professionnel. Les trois personnes suivantes n’ont pas souhaité siéger pour des raisons personnelles. 
Ne vaut-il pas mieux démissionner lorsque l’on ne peut pas exercer ses fonctions avec toute la disponibilité nécessaire ? 
Lors de la mandature précédente, une élue de la majorité a été absente de mai 2017 jusqu’à la fin en mars 2020. Et sur les 20 premiers conseils elle a été absente 11 fois…sans jugement de notre part.
Où en est-on pour l’école maternelle ?
Si vous avez suivi nos dernières communications (gazette, facebook et tract distribué à l’école), nous sommes opposés au projet de reconstruction de l’école maternelle sur le même site car il ne fait aucun doute pour quiconque que c’est un site inondable avéré !
Reconstruire sur le même lieu, sur pilotis avec un étage, est beaucoup plus onéreux et n’élimine pas les risques.
Nous avons à plusieurs reprises tenté de dialoguer avec la majorité et proposé une autre solution. Mais nous nous sommes heurtés à l’absence de débat. Or, sans débat, il n’y a plus de démocratie.
Nous avons alors décidé de saisir le Conseil Municipal par le biais d’une saisine en proposant un référendum local sur le choix du site d’implantation de l’école maternelle. Il fallait un minimum de 200 signatures, nous n'avons eu aucun mal à en obtenir 336, nous remercions chaleureusement toutes les personnes qui l’ont signée.
La délibération sera à l’ordre du jour du prochain Conseil Municipal.
 
Trois sujets nous ont paru d’une extrême importance ces derniers mois. Nous avons donc écrit notre gazette pour vous alerter sur ces 3 sujets et nous avons organisé une réunion publique le 5 mai.
Nous remercions toutes les personnes qui sont venues à cette réunion et celles qui se sont manifestées par mail. Les échanges ont été constructifs. Vos questionnements et vos commentaires sont en accord avec nos propos.
1-Il faut trouver des solutions très rapidement pour protéger les maisons qui ont été inondées à plusieurs reprises depuis 2013 et pour certains quartiers depuis les années 1980. Nous vous avons proposé des solutions pour chacun des quartiers les plus sensibles. Les personnes inondées attendaient avec impatience la réunion publique du 31 mai avec le syndicat du Guâ. Il faudra attendre la fin de l’année pour d’éventuelles actions sur le terrain…
2-Vous ne comprenez pas plus que nous l’entêtement du maire à reconstruire l’école maternelle sur le même site. Nous vous avons expliqué que le site du pré de Marès que nous avons proposé est parfaitement en accord avec le PLU. En effet, la zone est spécifiquement dédiée aux équipements, dont les groupes scolaires.
3-Le plan vélo, ce sujet pourrait sembler n’intéresser que les cyclistes. Détrompez-vous, au vu des choix proposés, nous sommes TOUS CONCERNÉS, piétons, cyclistes et automobilistes, car c’est un projet de partage de voirie. Cela va impacter vos déplacements également. Personne ne comprend les choix proposés pour Tresses par le maire et la communauté de communes, à savoir les CVCB (chaussée à voie centrale banalisée). Une seule voie, centrale, à double sens, pour les voitures et une bande cyclable de chaque côté. Les voitures pour se croiser doivent se rabattre sur la piste cyclable… Nous sommes très inquiets pour la sécurité des cyclistes. 
Enfin et pour finir nous avons appris que le Conseil d’État confirme que les élus d’opposition ont bien droit à un espace d’expression sur tous les supports de communication de la commune. Nous l’avions demandé en début de mandature et cela nous avait été refusé ! Nous attendons avec impatience l’application de notre droit !
 
Les élus du Nouvel Élan Tressois
 

Le site du Reflet

sallelereflet2

Le blog de la médiathèque

boutonblog

logo tresses

Mairie de Tresses

Avenue des écoles

BP 67

33370 Tresses

05.57.34.13.27

05.57.34.54.26 (fax)

Horaires d'ouverture

Lundi          8h30-12h - 14h-17h30

Mardi                               14h-17h30

Mercredi    8h30-12h - 14h-17h30

Jeudi           8h30-12h - 14h-17h30

Vendredi    8h30-12h - 14h-17h30

Samedi      8h30-12h

Rejoignez-nous

sur Facebook

Contactez nous

sur mairie@tresses.org

 

nuit etoilée territoirebiosport pour tous  

© 2017 TRESSES | Plan du site |Mentions légales

Haut de page