A- A A+
Menu

Tresses Ensemble

La municipalité a fait le choix d’une politique culturelle ambitieuse qui développe l’action culturelle et défend son patrimoine sur tout son territoire, pour tous et toute l’année.

1832-2017 : cent quatre-vingt-cinq ans après sa construction par nos lointains prédécesseurs le presbytère va connaitre une nouvelle jeunesse après une lourde campagne de travaux.

Cette décision est rendue possible par l’effort sans précédent consenti par la commune et l’appui de «l’association paroissiale pour la rénovation du presbytère» pour mener la campagne financement participatif.

Le bâtiment retrouvera les pierres apparentes caractéristiques des bâtisses de l’entre-deux-mers et découvrira les bienfaits de l’isolation. La partie logement sera aux normes d’habitation modernes et les salles d’activité seront accessibles aux personnes à mobilité réduite. Le parc est préservé de même que son accessibilité.

En 1832 les huit communes qui composent aujourd’hui le secteur paroissial disposaient chacune de son église et de son presb tère : Artigues près Bordeaux, Pompignac, Fargues Saint Hilaire, Salleboeuf, Bonnetan, Camarsac, Loupes, Tresses. Aujourd’hui seules deux de ces huit communes continuent à mettre un presbytère accessible à disposition du secteur paroissial : Fargues et Tresses. Dans telle commune le bâtiment a été vendu, dans telle autre il est devenu une crèche, ailleurs il a été rasé, etc.

Tresses tient à la préservation du patrimoine communal de caractère et de qualité et le montre encore une fois. Il y a quelques années l’église, devenue patrimoine communal au terme de la loi de 1905, a été réhabilitée par la commune au terme d’un investissement d’un million d’euros.

Voici venu le temps de la rénovation du presbytère. Chacun pourra, selon ses moyens, participer à ce beau projet grâce à un financement participatif lancé avec la Fondation du patrimoine. Créée par la loi en 1996 et reconnue d’utilité publique, cette fondation est l’acteur le plus sérieux et le plus reconnu dans la préservation de « ces « trésors des humbles  , pour reprendre l’expression de l’écrivain Maurice Maeterlinck, qui sont l’âme de nos régions et témoignent d’un art de vivre à la française et d’une architecture locale. »

Les dons donnent droit à une réduction d’impôt. Le nom des donateurs sera apposé sur les murs du presbytère

Les élus de «Tresses Ensemble»

www.tressesensemble.blogspot.fr 

https://www.facebook.com/tresses.ensemble. 

Nouvel Elan Tressois

Depuis plus de 10 ans, la municipalité en place, nous assène que la commune a toujours 2/3 de son territoire non constructible… Tous les ans, lors des voeux c’est la même rengaine. Il faut bien persuader les Tressois qu’il fait bon vivre à Tresses, et que le sentiment qu’ils ont d’être étouffés par toutes ces constructions est faux. Et pour cause, en effet, le 1/3 de Tresses qui est en zone constructible n’aura bientôt plus un brin d’espace vert pour respirer. Quelques exemples depuis 2 ans : -Le lotissement Le Tasta, (entre les résidences Le Verger, Les Hauts de Fabre et Le Hameau de Fabre). Sur un flanc de vallon, ce terrain offrait aux riverains un espace vert, rappelant la campagne. Aujourd’hui des constructions collées les unes aux autres et pour certaines à moins de 3 mètres d’un mur de soutènement, font oublier aux riverains qu’ils habitaient dans une commune rurale. Sans parler des nuisances pendant la période des travaux. Allez visiter ce nouveau lotissement, aimeriez-vous y habiter ? -La maison et l  parc Frisou que la majorité a décidé de vendre (cette fois-ci c’est bien la mairie qui vend). Cet espace vert protégé qui permettait aux riverains de se promener. Bientôt, remplacé, si rien n’est fait, par 4 barres d’immeuble en R+1 (rez-de-chaussée + 1 étage). Le conseil municipal, nous a envoyé nous balader avec les riverains… à la Séguinie. Ben voyons !... Au lieu de faire quelques mètres il faut désormais marcher entre 1 à 2 km !!! -Le lotissement Videau pour lequel les 2ème et 3ème tranches voient s’élever des bâtiments, là encore bien trop proches des habitations existantes. Nous pourrions citer bien d’autres exemples mais nous n’avons pas assez d’espace pour cela. Le maire vous dira que ce n’est pas lui, mais que ce sont les propriétaires qui ont vendu leur terrain. Ne vous méprenez pas : qui établit le PLU, (le règlement d’urbanisme), décide des zones constructibles et accorde les permis ? Le maire et sa majorité depuis plus de 40 ans. Comment la commune va-t-elle pouvoir gérer cette arrivée massive  ’habitants ? Des centaines d’habitants, ce sont des centaines de voitures et des centaines d’enfants. Nos infrastructures routières ne sont pas adaptées à de tels flux. A la maternelle, les classes sont déjà très chargées. Et nos ruisseaux qui sont déjà saturés à chaque période de grosse pluie… Parlons culture En avril 2016, nous avons proposé au maire et aux élus en charge de la culture, de participer à la commémoration du centenaire de la grande guerre en présentant l’exposition itinérante Frères d’Ame réalisée par Karfa Diallo. Cette exposition rappelle le rôle des bataillons de tirailleurs des colonies venus défendre notre pays et montre les solidarités nées entre les combattants. Nous avons essuyé un refus de la majorité prétextant qu’il y avait déjà plusieurs manifestations prévues et qu’il n’était « plus temps de modifier le programme » ! Pourtant, notre proposition a été faite 7 mois avant… Nous étions présents à la cérémonie du 11 novembre 2016 et nous avons eu la grande surprise de voir de magnifiqu jeeps et tractions avant. Heureusement,aucune photo de ces voitures, inexistantes lors de lagrande guerre, (les premières jeeps datant de 1941!) ne se trouve dans le Tresses Informations de décembre2016. Est-ce qu’un Tressois aurait fait uneremarque aux élus de la majorité ?Quoi qu’il en soit, il est fort dommage que les nombreuxenfants présents puissent garder en mémoirela présence de ce type de véhicules durant la grandeguerre. Peut-être les reverrons-nous, de manièreplus appropriée, pour une cérémonie du 8 mai ?L’exposition Frères d’Ame aurait sans aucun douteété plus instructive, mais une fois de plus nos propositionssont éliminées sans aucune discussion, audétriment des Tressois.

Agenda

Actu Asso

*** La ludothèque remet en place des ateliers initiation au cirque durant les prochaines vacances : Les ateliers cirque sont organisés par la ludothèque intercommunale Terres de Jeu pour les enfants de 4 à 12 ans (3 groupes : 4 ans, 5-6 ans et 7-12 ans), se dérouleront les 21 et 22 février à la salle de judo de Fargues, renseignements au 07 83 94 06 80 ou auprès de la ludothèque. *** La ludothèque propose des accueils réservés aux enfants de moins de 3 ans, sur inscription, les mercredis de 9h30 à 11h30, au Pôle de la Source et au Château de la Séguinie. Renseignements auprès de la ludothèque. *** Samedi 10 février : soirée jeux et slot racing, 20h-23h30, salle des fêtes de Pompignac, gratuite, ouvert à tous, tout public. Soirée slot racing (circuit de voitures électriques télécommandées), jeux de société, jeux surdimensionnés, jeux de construction et buvette.





Le blog de la médiathèque

boutonblog

Réabilitation du presbytère

presbyteresitemairie

janvier 2018, 10 360€ récoltés

Donnez

pour la rénovation du presbytère

En bref

*** Une enquête sur le cadre de vie et la sécurité des français sera menée par l'INSEE et l'ONDRP du 1er février au 30 avril. *** Broyage des branchage gratuit le lundi 5 février de 9h à 15h dans le secteur Clos du Mayne rue des faures sur le parking du lotissement Sacchi.





Inscription à la Newsletter

captcha 

ZOOM

logo tresses

Mairie de Tresses

Avenue des écoles

BP 67

33370 Tresses

05.57.34.13.27

05.57.34.54.26 (fax)

Horaires d'ouverture

Lundi          8h30-12h - 14h-17h30

Mardi                               14h-17h30

Mercredi    8h30-12h - 14h-17h30

Jeudi           8h30-12h - 14h-17h30

Vendredi    8h30-12h - 14h-17h30

Samedi      8h30-12h

Rejoignez-nous

sur Facebook

Contactez nous

sur mairie@tresses.org

 

nuit etoilée territoirebiosport pour tous  

© 2017 TRESSES | Plan du site |Mentions légales

Haut de page